Close
perte de cheveux

Chute de cheveux : que faire contre la perte de cheveux

25 Aug 2023 • 6 min

Savez-vous qu'en moyenne, vous perdez environ 100 cheveux par jour ? Donc, ne vous inquiétez pas si vous constatez régulièrement des cheveux sur votre brosse, dans le drain de la douche ou dans le lavabo. Cependant, si soudainement vous observez des poignées entières de cheveux dans votre brosse ou sous la douche, et que vos cheveux deviennent nettement plus clairsemés, cela pourrait être le signe d'une perte de cheveux plus sévère. 

La perte de cheveux et l'apparition de la calvitie sont des préoccupations pour beaucoup de gens. Mais pourquoi perd-on ses cheveux ? Et pourquoi cette perte est-elle plus prononcée pendant ou juste après l'été ? Nous vous expliquons tout sur ce phénomène et comment y faire face.

Qu'est-ce que la perte de cheveux ?

Qu'est-ce que la perte de cheveux ?

La perte de cheveux survient lorsque leur chute excède la croissance. Le cycle de croissance des cheveux se divise en quatre phases : croissance, transition, repos et chute. La phase de croissance dure de 2 à 7 ans, durant laquelle les cheveux poussent. Ensuite, vient la phase de transition, d'environ 10 jours, où la croissance cesse et le cheveu se détache lentement. La phase de repos suit, où le cheveu reste dans son follicule sans croître activement. Enfin, durant la phase de chute, la perte du cheveu survient sur une période de 2 à 5 mois. L'expression "cheveux clairsemés" décrit généralement une perte de cheveux légère à modérée, progressant graduellement. Il peut s'écouler jusqu'à deux ans avant que des altérations quantitatives ou de densité ne soient visibles.

Quelles sont les causes de la chute des cheveux ? 

La perte de cheveux se présente sous différentes formes et peut avoir diverses causes. Voici les causes les plus courantes de la perte de cheveux :

  1. Perte de cheveux liée aux températures plus élevées. La perte de cheveux peut être influencée par les variations saisonnières, bien que les scientifiques n'aient pas encore identifié de manière définitive les causes de ce phénomène. Des études portant sur une période de six ans et incluant 823 femmes en bonne santé ont observé une plus grande chute de cheveux généralement pendant et juste après l'été, avec un léger pic également au printemps. Les femmes ont signalé moins de perte de cheveux durant les dernières semaines de l'hiver.1  Il semble plausible que le climat et l'exposition au soleil aient un impact sur la perte de cheveux, bien que des preuves scientifiques plus substantielles soient nécessaires pour valider cette hypothèse.
  2. Perte de cheveux due au stress. Le cortisol, connu comme l'hormone du stress, exerce une influence sur divers processus corporels, dont la régulation des follicules pileux, également nommés follicules capillaires. Lorsque le taux de cortisol augmente dans l'organisme (souvent en période de stress important), cela peut perturber le développement normal de ces follicules. Des études démontrent que des niveaux élevés de cortisol prolongent la phase de repos des cheveux, interrompant ainsi leur croissance et augmentant le risque de chute capillaire.2 
  3. Perte de cheveux due au vieillissement. La chute progressive des cheveux, en particulier sur le dessus de la tête, peut être due au vieillissement. Plus nous vieillissons, plus nos nouveaux cheveux deviennent fins, courts et de couleur claire. Ce phénomène peut avoir plusieurs causes. Par exemple, le degré de perte de cheveux est souvent d'origine génétique. Le cycle de croissance des cheveux joue également un rôle important dans la chute des cheveux. Avec l'âge, la durée de la phase de croissance peut se raccourcir ou les follicules pileux peuvent rétrécir, ce qui entraîne un amincissement progressif des cheveux. D'autres follicules pileux meurent progressivement, empêchant la production de nouveaux cheveux. Plusieurs facteurs sont à l'origine de ce phénomène. Par exemple, les changements hormonaux peuvent raccourcir le cycle capillaire et les prédispositions héréditaires jouent également un rôle important. En outre, avec l'âge, l'irrigation sanguine des follicules pileux diminue.
  4. Perte de cheveux chez les femmes liée aux hormones. Chez les femmes, la perte de cheveux n'est pas principalement liée à l'âge, mais plutôt aux fluctuations hormonales. Les niveaux d'œstrogènes, en particulier, influencent la croissance des cheveux. Pendant la ménopause, la diminution de ces niveaux pourrait être à l'origine de la perte de cheveux. Par ailleurs, la testostérone peut rétrécir les follicules pileux, entraînant ainsi la chute des cheveux. Les changements hormonaux pendant la grossesse peuvent également causer une perte de cheveux chez certaines femmes. Ces variations hormonales peuvent stresser le corps, prolongeant la période de repos des cheveux dans leur cycle de croissance et ainsi contribuer à la perte de cheveux.3

Que pouvez-vous faire pour lutter contre la chute des cheveux ? 

  1. Mangez sainement et de manière variée. La véritable beauté émane de l'intérieur pour rayonner à l'extérieur, et vos cheveux ne font pas exception. Une chevelure saine découle en grande partie de vos choix alimentaires. Ce que vous mangez influence directement l'aspect de vos cheveux. Certains nutriments, tels que la biotine, le cuivre, le sélénium, le fer, le zinc, le silicium4 et la prêle, sont reconnus pour favoriser la santé capillaire. Ces éléments nutritifs sont disponibles à travers une alimentation équilibrée et/ou des compléments alimentaires. *L'allégation de santé est en attente de l'approbation de la Commission européenne.
  2. Veillez à un apport suffisant en protéines. Outre les vitamines et les minéraux mentionnés ci-dessus, les protéines peuvent également avoir un effet bénéfique sur les cheveux. En effet, les protéines contiennent de la kératine, dont nos cheveux sont également constitués. Les aliments riches en protéines sont les viandes maigres, les légumes, les noix et les produits laitiers. Mais vous pouvez également obtenir des protéines supplémentaires grâce aux protéines en poudre.
  3. Optez pour des produits de soins capillaires adaptés. Prenez soin de vos cheveux en utilisant des produits de qualité, tels qu'un shampooing anti-chute. De nombreux ingrédients naturels ont démontré des effets bénéfiques sur les cheveux. Par exemple, l'ail est réputé pour son efficacité contre l'amincissement des cheveux, tandis que la roquette favorise leur croissance. Les minéraux et les oligo-éléments présents dans l'ortie renforcent les os, les ongles et les cheveux.  *L'allégation de santé est en attente de l'approbation de la Commission européenne.
  4. Réduire le stress. Vous ne serez pas surpris d'apprendre que le stress détruit souvent plus que ce à quoi vous tenez. Le stress augmente le taux de cortisol dans votre corps, ce qui signifie que vos cheveux passent plus de temps dans la phase de repos du cycle. Pendant cette phase, vos cheveux ne poussent donc pas. Essayez donc de réduire le stress autant que possible. C'est mieux pour votre corps et vos cheveux. Créez-vous une routine agréable et relaxante le soir, en méditant ou en lisant un livre, par exemple. 
  5. Évitez la chaleur. Vous savez probablement que la chaleur peut causer beaucoup de dégâts à vos cheveux. Nous entendons par là l'utilisation d'appareils de coiffage chauds ainsi que le soleil. La chaleur peut dessécher vos cheveux et les rendre plus vulnérables à la casse, ce qui peut entraîner leur chute. Ce n'est évidemment pas ce que vous souhaitez. Essayez de limiter l'exposition au soleil en portant un chapeau ou une casquette, et séchez vos cheveux de préférence à basse température. Utilisez-vous des fers à boucler ou à lisser chauds ? Si c'est le cas, n'oubliez pas d'appliquer d'abord un produit de protection contre la chaleur pour plus de soin. 
  6. Prêtez attention aux ingrédients du shampooing. Le shampooing est un produit important dans votre routine de soins capillaires. Mais de nombreux shampooings contiennent des ingrédients qui ne feront pas le bonheur de vos cheveux. Faites attention aux ingrédients et évitez les substances telles que les parabènes, les sulfates et les silicones. Ces substances peuvent endommager vos cheveux et, dans le pire des cas, les faire tomber.

Quand est-il judicieux d'aller consulter le médecin?

Quand est-il judicieux d'aller consulter le médecin?

La perte de cheveux peut également être le symptôme d'un problème de santé sous-jacent, comme un trouble de la glande thyroïde. Consultez donc votre médecin ou votre spécialiste pour déterminer ce qui pourrait être à l'origine de votre perte de cheveux. Un trichologue (spécialiste des cheveux) peut procéder à une analyse de vos cheveux afin de déterminer la cause de leur chute.

Ce conseil est uniquement à titre informatif et n'est pas destiné à remplacer un avis médical ou un médicament. Contactez votre médecin généraliste ou spécialiste avant d'appliquer les conseils de ce site internet.

Sources

-Erling Thom, Stress and the Hair Growth Cycle: Cortisol-Induced Hair Growth Disruption, consulté sur: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27538002/ 

– NHS. Hair loss. Consulté sur:  https://www.nhs.uk/conditions/hair-loss/

– Cherney, Kristen. Healthline. 12 Ways to Stop Hair Thinning. Consulté sur:  https://www.healthline.com/health/thinning-hair

– Mayo Clinic. Hair Loss. Consulté sur:  https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/hair-loss/symptoms-causes/syc-20372926

– British Association of Dermatologists. Male Pattern Hair Loss. Consulté sur:  http://www.bad.org.uk/for-the-public/patient-information-leaflets/hair-loss—male-pattern/?showmore=1&returnlink=http%3A%2F%2Fwww.bad.org.uk%2Ffor-the-public%2Fpatient-information-leaflets#.XWO0MugzaUl

– British Association of Dermatologists. Female Pattern Hair Loss. Consulté sur:  http://www.bad.org.uk/for-the-public/patient-information-leaflets/hair-loss—female-pattern/?showmore=1&returnlink=http%3A%2F%2Fwww.bad.org.uk%2Ffor-the-public%2Fpatient-information-leaflets#.XWO0QegzaUl

– Women’s Health Concern. Menopausal Hair Loss. Consulté sur:  https://www.womens-health-concern.org/help-and-advice/factsheets/menopausal-hair-loss/

– US National Library of Medicine. Androgenetic alopecia. Consulté sur:  https://ghr.nlm.nih.gov/condition/androgenetic-alopecia#definition

– British Association of Dermatologists. Telogen effluvium. Consulté sur:  http://www.bad.org.uk/shared/get-file.ashx?id=132&itemtype=document

– Gotter, Ana. Healthline. What Medications Can Cause Hair Loss, And What Can You Do About It? Consulté sur:  https://www.healthline.com/health/medications-that-cause-hair-loss#medications-list

– Lewin, Jo. BBC Good Food. What to eat for healthy hair. Consulté sur:  https://www.bbcgoodfood.com/howto/guide/what-eat-healthy-hair

– Park SY, et al. Iron Plays a Certain Role in Patterned Hair Loss. Consulté sur:  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3678013/

– European Commission. EU Register of nutrition and health claims made on foods. Consulté sur:  http://ec.europa.eu/food/safety/labelling_nutrition/claims/register/public/?event=register.home

– Ruiz-Tagle SA, et al. Micronutrients in hair loss. Consulté sur:  http://www.odermatol.com/odermatology/20183/25.Micronutrients-Ruiz-TagleSA.pdf

– National Institutes of Health. Zinc: Fact Sheet for Health Professionals. Consulté sur:  https://ods.od.nih.gov/factsheets/Zinc-HealthProfessional/

– NHS. Vitamin D. Consulté sur:  https://www.nhs.uk/conditions/vitamins-and-minerals/vitamin-d/

 
  • Bancontact
  • MasterCard
  • Visa
  • AmericanExpress
  • IDeal
  • Instagram
  • Facebook
© 2023 Holland & Barrett N.V. Numéro d'identification TVA BE 0455.192.888, Amerikalei 164, 2000 Anvers.
+32 9 2822968 | serviceclient@hollandandbarrett.com