Close
collageen_header

Collagène : ses bienfaits sur votre peau et votre corps

26 Aug 2022 • 3 min

Le collagène est la protéine qui "colle" notre corps ensemble. Vous pouvez le prendre au pied de la lettre, car le mot "collagène" vient même du mot grec "kólla", qui signifie "colle". Le collagène confère force, structure et élasticité à notre peau, nos os, nos muscles, nos tendons, nos cartilages et nos vaisseaux sanguins.

Dernière mise à jour : 26 août 2022.

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène est la protéine la plus abondante dans notre corps, naturellement présente dans les tissus conjonctifs de l’organisme (peau, os, ligaments, tendons, cartilage…). Son job ? Assurer la fermeté de la peau, l’élasticité des tissus et leur capacité à se régénérer. Sauf que le corps en produit naturellement moins après l’âge de 25 ans (voire même plus tôt si l’on est stressé.e, que l’on fume ou bien que l’on s’expose au soleil sans protection), et le ralentissement s’accélère après 40 ans, au point qu’il est estimé qu’à 50 ans, on a perdu la moitié du collagène de notre corps.

Sur la peau, cela se traduit par une perte de tonus, l’apparition des premières rides et ridules et un teint moins uniforme et qui manque d’éclat. Un apport extérieur de collagène permet ainsi de ralentir ce processus et de retrouver une peau plus ferme et plus lisse, mais aussi maintenir des os et des dents en bonne santé ou avoir des cheveux plus résistants. 

Collagène marin ou bovin : les bienfaits des compléments au collagène

Si l’alimentation peut être source de collagène, l’alternative la plus commune est de prendre des compléments alimentaires, soit des gélules de collagène ou de la poudre de collagène.

Il existe deux types principaux de collagène : le collagène bovin et le collagène marin. Si leurs effets sont comparables, le collagène marin est considéré comme plus durable sur le plan environnemental (surtout s’il est issu de pêche responsable), très bien assimilé par l’organisme et qui peut être consommé par les personnes qui ne souhaitent pas manger de viande (régime pescétarien).

Parce que les molécules de collagène sont trop grosses pour être absorbées par les muqueuses digestives, dans les compléments alimentaires, elles sont hydrolysées et présentes sous forme de peptides de collagène. Il suffit ensuite de mélanger la poudre avec de l’eau pour obtenir une boisson riche en collagène, ou bien de consommer les comprimés avec de l’eau.

Soins au collagène : quel effet sur la peau ?

De nombreuses marques proposent des soins cosmétiques avec des actifs dits « précurseurs de collagène », c’est-à-dire qu’ils poussent la peau à relancer sa synthèse de collagène (ce qui est plus efficace que d’appliquer directement du collagène sur la peau, la molécule étant trop grosse pour pénétrer dans les couches profondes et donc pour pouvoir avoir un véritable impact). Certaines marques se tournent vers des actifs « collagène like » issus des végétaux et dont les effets se rapprochent de ceux du collagène.

Les soins anti-âge au collagène sont à appliquer sur les zones les plus touchées par la perte de tonus et les rides, notamment le contour des yeux et de la bouche. On peut commencer à les utiliser dès l’âge de 30 ans afin de lisser l’épiderme et de gagner en fermeté.

Quels aliments sont riches en collagène ?

Si vous souhaitez adopter une alimentation riche en collagène, il va falloir oublier le régime vegan (voire même le régime végétarien) : le collagène se trouve dans des aliments issus des animaux. On le trouve ainsi dans l’os à moelle (ou le bouillon d’os), les produits laitiers, la gélatine, le saumon et les œufs, qu’il faut consommer en très grande quantité et au quotidien pour voir des résultats.

Si toutefois vous ne souhaitez pas consommer ces aliments, d’autres aliments, non issus des animaux, permettent de booster la production de collagène par la peau, notamment les oléagineux, la spiruline, l’ail, les fruits rouges, le kiwi, l’avocat ou encore les graines germées.

Collagène : quelle quantité peut-on consommer au quotidien ?

Une prise de collagène comprise entre 5 et 10 g par jour est recommandée : c’est la dose conseillée par la plupart des compléments alimentaires au collagène (vérifiez que l’ingrédient apparaît bien en premier dans la liste). Il n’y a pas de risque de surdosage, puisque le corps élimine naturellement le collagène en surplus, toutefois, en prendre trop ne présente aucun intérêt pour la peau ou le corps.

La prise de collagène peut être faite à tout moment de la journée, car elle n’influence pas le sommeil. Il est recommandé de prendre le collagène en cure de 3 mois, une à deux fois par an (sa durée de vie dans la peau est de 2 mois environ).

Quels sont les dangers potentiels du collagène ?

Si les soins au collagène à appliquer sur la peau ne présentent aucun risque, les compléments alimentaires peuvent entraîner de légers troubles digestifs, sans que cela ne soit jamais grave. En cas de doute, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin traitant.

  • Bancontact
  • MasterCard
  • Visa
  • AmericanExpress
  • IDeal
  • Instagram
  • Facebook
© 2023 Holland & Barrett N.V. Numéro d'identification TVA BE 0455.192.888, Amerikalei 164, 2000 Anvers.
+32 9 2822968 | serviceclient@hollandandbarrett.com